Ce site web utilise des cookies

Skip to main content

La passion du caoutchouc en héritage depuis 1903

Derrière les célèbres Rustines se cache une véritable saga, initiée par Louis Désiré Auguste Rustin, lorsque ce jeune inventeur passionné de vélo dépose en 1922 son brevet de petites pastilles autocollantes anti-crevaisons. Appuyé par un marketing génial avant l’heure : sponsorat de courses, emballages et slogans percutants, la « Rustines » fait un tabac et le mot passe même dans le langage courant. Aujourd’hui, l’entreprise est comme autrefois basée à La Chartre-sur-le-Loir. Louis Rustin, arrière-petit-fils de l’inventeur, a su magistralement éviter la sortie de route du patrimoine familial. Le caoutchouc, toujours, mais sous la forme de fabrication de joints de haute technicité pour les métros et les trains : le « tube » londonien, le TGV espagnol et les trains de San Diego, en Californie, fonctionnent avec Rustines. 

Accès direct

Veuillez sélectionner un profil ("Je suis…")